72h après les graves actes de pillage des services et administrations de la ville de Bouaké a cause des factures CIE, grâce aux ratissages et aux informations anonymes, les pilleurs et autres vandales sont en train d’être rattrapés par leurs actes.