Ce don intervient dans le cadre de la riposte contre la maladie à coronavirus qui a déjà fait 654 malades dont 146 guéris et 6 décès en Côte d’Ivoire. Le Plaquenil est un médicament qui se présente sous forme de comprimé pelliculé. Contenant du sulfate d’hydroxychloroquine, le Plaquenil est fabriqué par l’entreprise biopharmaceutique mondiale SANOFI, spécialisée dans l’innovation scientifique en solutions de santé partout dans le monde.

L’hydroxychloroquine, utilisée par le Professeur Didier Raoult dans le traitement de cas de covid-19, a présenté des résultats considérés comme encourageants. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) reste cependant très réservée sur cette molécule. Depuis mars, l’hydroxychloroquine fait partie des molécules étudiées dans le cadre du programme d’essais cliniques « Discovery », afin de trouver un traitement pour lutter contre le coronavirus. Les résultats sont attendus dans environ 6 semaines. En Afrique de l’Ouest, le Sénégal utilise déjà l’hydroxychloroquine dans la prise en charge de patients avec des résultats satisfaisants selon le Professeur Moussa Seydi, chef du service des maladies infectieuses à l’hôpital Fann de Dakar.

Reconnue « Employeur de Choix et meilleure entreprise investissant sur ses employés en Côte d’Ivoire » en novembre 2018, SANOFI entend ainsi contribuer à la lutte contre la maladie à coronavirus. À terme la Côte d’Ivoire recevra 100.000 doses de Plaquenil.