« Je m’engage officiellement pour la conquête de la présidence de la Confédération Africaine de Football. La compétition à laquelle nous nous engageons est capitale pour l’avenir du football sur le continent. Je m’atelerais à la mise en œuvre de mon projet « ambitieux, réaliste et viable », pour une « gestion moderne, responsable et transparente de la Caf » a-t-il annoncé.

L’ambassadeur Jacques Anouma veut ainsi « restaurer la CAF » grâce à « une vision claire et un projet de développement innovant ». 

Pour remporter ces élections, le candidat Anouma compte sur sa stratégie qu’il a appelé ’’le schéma tactique de base 4.4.2 évolutif”. Cette équipe est composée d’un comité de sages encadré par le gouvernement avec en sa tête le président de la République et le Premier ministre, ainsi que de toute la diplomatie mise en œuvre autour de cette candidature. 

A ces soutiens, s’ajoute celui de l’Union Nationale des Journalistes de Côte d’Ivoire ( UNJCI) dont le président, Jean-Claude Coulibaly, a assuré l’engagement des journalistes pour la campagne médiatique de cette candidature. 

Depuis l’annonce de son projet de candidature à la présidence de la CAF, les soutiens fusent de partout pour relever ce de défi. La validation des candidatures se fera le 12 janvier prochain , quand à l’élection, elle se tiendra le 12 mars 2021.