afin de renforcer leur résilience face à la maladie à Covid-19, a annoncé mercredi à Abidjan, Sidi Tiémoko Touré, le porte-parole du gouvernement ivoirien au terme d’un Conseil des ministres présidé par le président Alassane Ouattara.

Cette assistance humanitaire qui sera constituée de transferts monétaires de 75 000 FCFA par trimestre et de distribution de vivres et de non-vivres, débutera jeudi par les ménages vulnérables du « Grand Abidjan » (Abidjan et banlieues) avant de s’étendre en mai prochain, à l’ensemble du pays, a ajouté M. Touré qui est également le ministre de la communication et des médias.

« Ce fonds spécial dédié aux personnes vulnérables rentrera dans sa phase opérationnelle dès le 23 avril 2020 dans le Grand Abidjan, l’épicentre de la pandémie avant de s’étendre à l’intérieur du pays à partir de mai 2020», a indiqué M. Touré, soulignant que les ménages pauvres qui bénéficieront de ce soutien au plan national sont au nombre de 177 198.

« Dans le contexte de crise sanitaire actuelle, l’option de la distribution électronique de l’aide par transfert monétaire a été préférée afin de minimiser au maximum la distribution physique des vivres et des non vivres et d’éviter les attroupements», a expliqué le porte-voix du gouvernement ivoirien.

« Relativement au soutien psychologique prévu dans le cadre de cet élan de solidarité, des centres d’appel et une équipe de psychologues, psychiatres et de travailleurs sociaux seront ouverts et fonctionnels 24h sur 24», a par ailleurs, fait savoir M. Touré.

Depuis le début de la pandémie à Covid-19 en Côte d’Ivoire, le ministère ivoirien de la Solidarité, de la cohésion sociale et de la lutte contre la pauvreté a institué une chaîne de solidarité en vue de la distribution de produits sanitaires et alimentaires aux populations vulnérables du pays.

La Côte d’Ivoire enregistre à ce jour 916 cas de maladie à Covid-19 avec 303 guéris et 13 décès.

LB/ls/APA