Ce coup de filet a été possible grâce à un téléphone portable récupéré sur un des terroristes abattu sur la plage de Grand Bassam.
Selon une source sécuritaire ivoirienne dont Fratmat.info a eu écho, la tête pensante de l’attaque terroriste  de Grand Bassam a fui depuis le mercredi dernier vers un pays voisin.  « Le cerveau de l’attaque de Grand-Bassam est en fuite depuis le 16 mars au Mali », a-t-elle confié. Avant de préciser que ce sont au total quatre individus qui ont été appréhendés, à Abidjan.

Il s’agit, selon cette source de trois (03) Maliens et d’un (01) Ivoirien arrêtés, dans la capitale économique ivoirienne, dans la nuit du samedi à dimanche.  Trois présumés complices de nationalités maliennes  ont été interpellées à Adjouffou dans la commune de Port-Bouët, non loin de l’aéroport international Félix Houphouët Boigny. La quatrième personne, un Ivoirien a été pris à Angré dans la commune de Cocody, un quartier huppé d’Abidjan.

Ce coup de filet a été possible grâce à un téléphone portable récupéré sur un des terroristes abattu sur la plage de Grand Bassam.

Le 13 mars dernier, une attaque terroriste, revendiquée par le groupe Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a fait 19 morts et plusieurs blessés. Ce dimanche à la cérémonie d’hommage national, dans la cité balnéaire, le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Hamed Bakayoko  a rassuré les Ivoiriens sur l’évolution de l’enquête. “L’enquête évolue bien”, a-t-il assuré.

Source: Fratmat