Une semaine après l’attentat terroriste survenu à Grand Bassam, ville située à 40 kilomètres d’Abidjan, les choses se dessinent. Trois complices au moins dont deux (02) Maliens et un (01) Ivoirien ont été appréhendés, a appris Fratmat.info, ce dimanche 20 mars, de source sécuritaire. Et ce, au moment où la Côte d’Ivoire a rendu un hommage national aux victimes de cette barbarie.

Selon cette même source, ces trois individus ont hébergé les terroristes, dans le sous-quartier d’Adjouffou dans la commune de Port-Bouët et d’Angré dans la commune de Cocody.

Le 13 mars dernier, une attaque terroriste, revendiquée par le groupe Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a fait 19 morts et plusieurs blessés. Ce dimanche à la cérémonie d’hommage national, dans la cité balnéaire, le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Hamed Bakayoko  a rassuré les Ivoiriens sur l’évolution de l’enquête. “L’enquête évolue bien”, a-t-il assuré.

Source: FratMat