En présence de nombreux ministres dont celui de la Santé et de l’Hygiène publique, de la Communication et des Médias, de la Solidarité et de la Cohésion Sociale, du Commerce et de plusieurs représentants des institutions de la République, notamment le gouverneur du district d’Abidjan, de l’Union des villes et communes de Côte d’Ivoire (Uvicoci), il a annoncé la distribution, à partir d’aujourd’hui, d’environ 22 millions de masques chirurgicaux. Ces objets de protection seront dans un premier temps destinés à dix-sept catégories de personnes représentant une population de 1 129 516 personnes et couvriront, indique-t-il, le besoin des bénéficiaires en masques sur une période de 15 jours et sera renouvelé au cours des semaines à venir. Ainsi, « outre le personnel de santé et des agents de forces de défense et de sécurité, sont concernés les commerçants, les transporteurs, les dockers, les étudiants dans les cités universitaires, les personnes handicapées et des personnes en difficulté sociale, entre autres les indigents et les familles monoparentales », a précisé Hamed Bakayoko.Le ministre d’État n’a pas manqué de faire savoir à l’opinion que cette opération se tient conformément aux engagements pris par le gouvernement et surtout, en attendant la contribution des industriels locaux et des forces de défense et de sécurité pour la production des masques en tissus, lavables et réutilisables.

La distribution permettra, selon Hamed Bakayoko, en référence à la stratégie du gouvernement, à savoir la prévention, le dépistage des cas suspects, la prise en charge des personnes testées positives et l’identification et l’isolement des cas contacts, de « renforcer la prévention et freiner la propagation du virus grâce au soutien apporté aux populations les plus exposées et les plus vulnérables ».C’est pour cette raison qu’il invite la Nouvelle pharmacie de la Santé publique (Npsp) à mettre à la disposition les dotations retenues pour les bénéficiaires et par la même occasion les maires des communes, ainsi que les responsables des faîtières à utiliser leurs canaux pour assurer la distribution rapide des masques. Il invite les populations à s’approprier le port systématique des masques à chacune de leurs sorties et à en faire un usage correct et responsable. « Il ne faut pas déverser dans les rues les masques usagers et ne pas les réutiliser », conseille le représentant d’Amadou Gon Coulibaly.

Selon Pr. Arsène Désiré Yapi, directeur de la Npsp, ce sont au total 52 millions de masques chirurgicaux que la Côte d’Ivoire a réceptionnés à ce jour. Dans le plan de distribution, le personnel médical recevra, selon lui, dans la période du 9 au 16 mai, environ trois millions de masques et les forces de défense et de sécurité en réceptionneront de 2,150 millions à compter du 7 mai. Quant aux transporteurs, ils auront quatre millions, tandis que les journalistes nationaux et internationaux, les enfants de la rue, les détenus des Maison d’arrêt et de correction de Yopougon, Dabou, Grand-Bassam pour tenir compte du Grand Abidjan, les adhérents de la Mutuelle générale des fonctionnaires et agents de l’État (Mugefci), etc., recevront au total 13 millions de masques.Au nom de l’Union des villes et communes de Côte d’Ivoire (Uvicoci), grand bénéficiaire de ces objets de protection, Danho Paulin Claude, président et par ailleurs ministre des Sports, a traduit la satisfaction de ses membres. Pour lui, vu l’absence de vaccins contre cette pandémie, les mesures barrières dont le port de masque obligatoire constituent la seule solution pour éviter la propagation du Covid-19. C’est en cela qu’il salue la disponibilité et la gratuité des masques pour leurs concitoyens les plus exposés.