En effet, selon un communiqué diffusé par voie de presse, l’application acquise en février 2014, par Facebook, indique “une fois qu’un message est indiqué comme “hautement transféré” par l’icône à double flèche, il ne sera plus possible de transférer ce message qu’à une seule discussion WhatsApp à la fois, au lieu de cinq auparavant”.

 “En cette période difficile, le nombre de messages transmis sur WhatsApp a considérablement augmenté, ce qui peut contribuer à la diffusion de fausses informations”, fait savoir le communiqué.

Selon les responsables de WhatsApp, c’est après avoir soigneusement évalué la situation au cours des dernières semaines, que ces mesures supplémentaires ont été mises en œuvre pour ralentir la diffusion de ces messages et pour que l’application demeure un lieu d’interactions et de conversations personnelles.

 “Ainsi donc, cette nouvelle modification s’inscrit dans le cadre d’efforts engagés de longue date, avec notamment l’introduction l’année dernière de l’icône à double flèche dans le coin supérieur gauche du message et qui permet d’indiquer aux utilisateurs les messages qui ont été transférés plus de cinq fois afin qu’ils puissent voir quand un message ne provient pas d’un contact personnel proche. Ces messages sont désormais appelés “messages hautement transférés”. Conclut le communiqué.

WhatsApp est une application mobile multiplateforme qui fournit un système de messagerie instantanée chiffrée de bout en bout aussi bien par Internet que par les réseaux mobiles.

L’application créée en 2009 par Jan Koum et Brian Acton (en), deux anciens de la société américaine Yahoo ! avec pour objectif de remplacer le SMS, est utilisée par plus de deux milliards de personnes en 2020.

C’est un outil essentiel et positif qui donne à de très nombreuses personnes la possibilité de rester en contact.