Bravo à ce vaillant Professeur qui s’investit à fond dans cette lutte contre l’ennemi commun mondiale.

Une riche expérience.

Serge Eholie est professeur, chef de service des maladies infectieuses et tropicales au Centre Hospitalier Universitaire de Treichville à Abidjan, Côte d’Ivoire. Il est maitre de conférence à la faculté de médecine de l’université Félix Houphouët Boigny d’Abidjan. Il a obtenu son diplôme de médecine à l’université d’Abidjan avant de se spécialiser dans les maladies infectieuses et tropicales.

Il a suivi une formation en gestion du VIH en France (Marseille et Paris) et a travaillé en tant que formateur sur le VIH dans plusieurs pays africains. Il est actuellement le directeur adjoint de l’Agence nationale de recherche sur le sida et les hépatites (ANRS) au Centre de recherche d’Abidjan, le président du Réseau Africain des praticiens assurant la prise en charge des personnes vivant avec le VIH/SIDA (RESAPSI), le président de la Société africaine de pathologie infectieuse (SAPI), le trésorier adjoint de la Société africaine antisida (ASA), le représentant de l’Afrique au sein du conseil des gouverneurs de la Société internationale sur le sida (AIDS) et le vice-président de l’Alliance francophone des acteurs de la santé contre le VIH (AFRAVIH). Il a co-présidé le groupe d’élaboration des lignes directrices cliniques sur le VIH pour l’OMS en 2013 et 2015. En 2017, il reçoit — avec Xavier Anglaret — le prix Christophe Mérieux qui récompense un chercheur pour ses études sur les maladies infectieuses dans les pays en développement.

Il est actuellement impliqué dans la recherche sur les stratégies thérapeutiques contre le VIH, les comorbidités VIH-hépatite, le VIH et les maladies non transmissibles, le VIH et le vieillissement, les maladies fébriles autres que le paludisme, les maladies émergentes, les infections nosocomiales et les essais de vaccins.