Le directeur général de la santé, Mamadou Samba, a apporté le samedi 4 avril 2020, un démenti formel aux allégations indiquant que la Côte d’Ivoire aurait donné son accord, en percevant une contrepartie financière, pour des tests sur l’administration du vaccin BCG dans le cadre de la lutte contre la maladie à Coronavirus (COVID-19).

Mamadou Samba a affirmé, lors du point presse quotidien, que le gouvernement n’a donné aucun accord.

Il a souligné que le comité d’experts, qui est à pied d’œuvre pour trouver toutes les solutions appropriées afin d’endiguer cette crise sanitaire, n’a fait aucune recommandation pour l’administration du vaccin BCG.

Mamadou Samba a lancé un appel à la sérénité, en insistant sur le fait que les conditions de sortie de cette crise sanitaire mondiale sont le strict respect des mesures de prévention et de protection.

Enfin, il a réaffirmé l’engagement du gouvernement à prendre toutes les dispositions idoines pour protéger les populations contre cette pandémie.