« Lors de sa session du mercredi 16 décembre 2015, le conseil d’administration du Millenium Challenge Corporation (MCC) présidé par le secrétaire d’Etat américain John Kerry a décidé d’accorder à la Côte d’Ivoire l’éligibilité au programme Compact », c’est par cette phrase que le chef du Gouvernement, Daniel Kablan Duncan a annoncé jeudi en fin de matinée, la sélection de la Côte d’Ivoire au MCC.

Ce résultat, selon le chef du gouvernement, confirme quatre années de dur travail et de réformes politiques qui ont entraîné une amélioration significative dans la lutte contre la corruption, la gouvernance, la liberté économique, la santé et l’éducation. Pour illustrer la performance réalisée par la Côte d’Ivoire à la base de sa sélection au MCC, Daniel Kablan Duncan a indiqué que sur 20 indicateurs pris en compte, la Côte d’Ivoire a satisfait à 13, faisant d’elle le 7eme meilleur score sur le contrôle de la corruption de tous les pays à faibles revenus dans le monde entier.

« Notre objectif est de valider tous les 20 indicateurs avec des scores élevés pour chacun d’eux. Aucun pays ne l’a fait auparavant, mais la Côte d’Ivoire peut être le premier », a lancé le chef du Gouvernement. Même si pour l’heure aucun montant précis ne peut être estimé pour la mise en œuvre du Programme Compact en Côte d’Ivoire, il convient de noter que les programmes Compact dans d’autres pays comparables à la Côte d’Ivoire ont été évalués à environ 500 millions de dollars américains en cinq ans.

En attendant l’arrivée en janvier en Côte d’Ivoire de l’équipe américaine pour définir les modalités de la mise en œuvre de l’éligibilité au Programme compact, le Premier ministre a relevé la « responsabilité » du Gouvernement de constituer « une équipe remarquable en Côte d’Ivoire pour mener à bien ce projet ».

Le chef du gouvernement a salué la clairvoyance et la vision du président de la république Alassane Ouattara, grâce au leadership de qui, la Côte d’Ivoire ne cesse d’engranger de bons résultats au niveau national et international. Le premier ministre a félicité et remercié l’ensemble des acteurs à l’origine des résultats qui ont abouti à cette éligibilité au MCC. « Côte d’Ivoire is really back », a conclu le chef du gouvernement.

Le Millenium Challenge Corporation est une Agence spécialisée des Etats-Unis qui propose des subventions importantes, non des prêts, à des pays en développement afin de créer un environnement propice dans des secteurs ou des domaines où les subventions des bailleurs de fonds ont un fort impact.

S’agissant du Compact, il s’agit d’un accord entre les Etats-Unis et la Côte d’Ivoire qui se concentre sur certains secteurs de l’économie afin de les transformer et lever les contraintes à la croissance.

Le MCC est un programme qui met en compétition différents pays. Le Conseil d’administration du MCC sélectionne les pays qui ont les meilleures performances au niveau des trois groupes d’indicateurs que sont la liberté économique, les investissements dans les ressources humaines, puis la Bonne Gouvernance.

Elisée B