La reine des pistes, Marie Josée Ta Lou, a remporté la première médaille d’or pour la Côte d’Ivoire, le mardi 25 juillet 2017, lors du relais dames (4 fois 100m) au Stade Houphouët Boigny.

La sprinteuse ivoirienne Marie Josée Ta Lou avait promis. Et l’a fait. Remporter une médaille pour la Côte d’Ivoire. « Faire tout ce qui est nécessaire pour apporter une médaille pour le pays pour que le peuple soit content. Je veux faire le relais juste pour aider mes autres compatriotes », avait-elle promis, le lundi 24 juillet 2017, au Stade Félix Houphouët Boigny, en marge de la finale du 100 mètres hommes.

Elle vient de tenir sa promesse, en remportant la médaille d’or au relais dames, ce mardi 25 juillet 2017, au Stade Félix Houphouët Boigny.

En attendant le championnat du monde de Londres qui reste son challenge, Marie Josée Ta Lou peut bomber fièrement la poitrine d’avoir pleinement joué sa partition lors de ces 8èmes Jeux de la Francophonie qui ont lieu sur le sol ivoirien.

 

Adolphe Angoua