Une réponse sans nul doute à l’opposition ivoirienne qui rumine une transition politique si la présidentielle d’octobre 2020 ne se tient pas comme indiqué.

Ce mardi 21 avril 2020, à Abidjan-Plateau, lors d’un point presse sur les mesures prises par l’Etat de Côte d’Ivoire pour freiner la propagation du Covid-19, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly s’est voulu très clair à propos d’une possibilité de transition politique en Côte d’Ivoire si la crise du Covid-19 persistait. « Rassurez-vous, il n’y aura pas de transition politique. Ce pays est institutionnellement stable », a-t-il martelé.

En la matière, il a évoqué l’article 59 de la constitution. « En son article 59, notre constitution est extrêmement claire », a indiqué le Chef du gouvernement. Et d’évoquer la lettre et l’esprit de cet article. « Les pouvoirs du président en exercice expire à la date de prise de fonction du Président élu », stipule l’article 59, rapporté par Amadou Gon Coulibaly.

Poursuivant, il a indiqué que cela signifie que tant qu’il n’aura pas d’élection le président de la République en fonction reste en place.

A noter que pour la présidentielle d’octobre 2020, Amadou Gon Coulibaly a été désigné candidat du Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (Rhdp).