Comme annoncé, Pascal Affi N’Guessan et ses camarades de l’Alliance des Forces Démocratiques (AFD) , qui s’opposent au projet de la nouvelle constitution ont marché ce samedi pour manifester leur refus .

Le constat fait sur place, et contrairement aux années Gbagbo, où un tel évènement attitrait l’attention de tous, il a eu lieu dans l’indifférence totale.

L’ancien premier ministre a dans des propos relayés par des médias, indiqué que le projet du chef de l’Etat, Alassane Ouattara était une constitution taillée à sa mesure, et de prévenir d’autres manifestations contre la réforme constitutionnelle dans les jours à venir.

« C’est une constitution taillée sur mesure pour Ouattara et son clan », a –t-il déclaré, et de poursuivre. « L`Avant-Projet de Constitution est un testament politique et non une constitution. Les Députés RHDP seront tenus responsables de ce qui adviendra s`ils adoptent cette constitution», puis d’annoncer. « Nous ferons des manifestations à venir pour faire retirer l`Avant-projet de constitution. »

Les députés ont entamé les travaux en commission sur le nouveau projet de loi qui devrait être adopté le 12 octobre prochain.

Donatien Kautcha de Koaci