parrain de l’événement ce vendredi 04 juin 2021, au Sofitel Hôtel Ivoire d’Abidjan, autour de deux thématiques à savoir «Engagement politique et gestion de l’Etat » et « Pourquoi s’engager ».

Selon Dr Bertin Yao, directeur dudit Institut, ce temple d’apprentissage de l’art de la politique à pour objectif de ’’contribuer au renouvellement du débat public par la formation de ses citoyens en leur donnant les rudiments nécessaires de défense de leur conviction’’.
Insistant sur le fait que l’Institut soit ouvert à tous, le Dr Bertin yao a indiqué que l’Institut veut répondre à la volonté des jeunes de se former politiquement, avec responsabilité et détermination, ainsi que dans le respect des principes démocratiques. Ces candidats, a poursuivi M. Yao, issus de la Côte d’Ivoire et de certains pays de la sous-région, seront formés sur six mois, les vendredis et samedis, dans plusieurs modules dont Etat et Nation, les formes de gouvernement (République, Monarchie, Despotisme), les systèmes politiques (Démocratie, Oligarchie, Dictature), les différents régimes politiques et les idéologies politiques contemporaines ainsi que Droits de l’homme et libertés publiques.

Selon Mamadou Touré, président du Conseil d’administration de l’institut, les premiers apprenants de cette session ont été sélectionnés après un appel à candidatures. À l’issue de cet appel, ce sont plus de 3142 candidats, dont 12% de femmes qui débutent cette session. Pour le PCA, l’objectif est de donner un outil aux jeunes qui veulent s’engager en politique et dans la société civile en mettant en évidence les valeurs qui ont été incarnées par le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly. ’’ au-delà des cours, les bénéficiaires sélectionnés à la suite d’un processus inclusif et ouvert, auront droit à des témoignages ou des interventions sur des thématiques définis, de personnalités nationales et internationales en vue de renforcer les compétences.’’ a confié Touré Mamadou.

Cette rentrée a enregistré la présence de 200 apprenants dont 40% de femmes.Plusieurs autres personnalités au nombre desquelles la ministre de la Fonction publique et de la Modernisation de l’administration, Anne Ouloto, ont pris part à cette session d’ouverture.

©️ Copyright Abidjan.net